Notre mission : Améliorer la prise en charge des patients atteints d'insuffisance cardiaque ou de cardiomyopathie 

La maladie des vaisseaux du cœur.

Image

La cause la plus fréquente d’une fatigue du muscle cardiaque
 dans les pays occidentaux est la maladie coronaire, c’est-à-dire des rétrécissements importants au niveau des 3 artères principales qui irriguent le muscle.

Les artères peuvent se boucher très progressivement par des dépôts croissants de mauvais cholestérol dans la paroi, ou brutalement par la formation d’un caillot (« thrombus ») à partir d’un dépôt de cholestérol qui n’était pas nécessairement important.

En cas de formation rapide d’un caillot bouchant une artère coronaire (« infarctus »), le patient ressent habituellement une douleur brutale, intense, et persistante dans la poitrine.

En cas de développement progressif des rétrécissements coronaires, le patient peut ressentir une douleur dans la poitrine à l’effort, ou seulement un essoufflement anormal qui l’oblige à limiter / interrompre un effort qu’il était capable d’effectuer auparavant.
Image
 De ce fait, le dépistage d’une maladie coronaire constitue un pilier incontournable de la dyspnée à l’effort inexpliquée au-delà de 40 ans (ou même avant en présence de facteurs favorisants tels que le tabagisme, le diabète, ou des taux élevés de mauvais cholestérol).