Notre mission : Améliorer la prise en charge des patients atteints d'insuffisance cardiaque ou de cardiomyopathie 

Pourquoi un défibrillateur ?

Image
Selon la situation, votre cardiologue ou votre rythmologue (cardiologue spécialisé dans les troubles du rythme cardiaque) peut être amené à décider de vous implanter un dispositif qui soulage les symptômes et améliore également la survie et qui peut être :

Un pacemaker.
 Ce dispositif est indiqué lors d’un ralentissement excessif de la fréquence cardiaque. Il améliore la contraction du cœur en resynchronisant l’impulsion électrique. Il est posé sous anesthésie locale.

Un défibrillateur.
 Ce dispositif est indiqué en cas de risque d’arrêt cardiaque ou pour intervenir si la fréquence cardiaque dépasse un certain niveau. L’appareil surveille en permanence le rythme cardiaque, afin d’écouter les battements anormaux et d’arrêter les tachycardies lorsqu’elles sont malignes (Photos). Il est placé sous anesthésie locale ou générale.

Image

De
 petite taille, ces appareils sont généralement implantés sous la clavicule droite ou gauche de façon à ne pas être visibles. Ils ont une batterie dont la durée de vie peut aller jusqu’à 10 ou 15 ans, et nécessitent une consultation de contrôle annuelle ou bisannuelle.
Il est possible que votre médecin organise une télésurveillance de votre dispositif par liaison téléphonique ou connexion sans fil qui lui permettra de surveiller et détecter un éventuel trouble.